economie

Le ministre de l'agriculture propose un plan pour booster l'agriculture bio

La France est considérée comme en avance en matière d’adoption d’aliments biologiques ces dernières années, mais comparés aux autres pays européens, la consommation est encore assez faible. Pour booster ce secteur, le ministre de l’Agriculture va proposer un plan en partenariat avec les secteurs privés pour démocratiser la consommation des produits bios.

Comment booster le bio en France ?

Le ministre a annoncé une relance du bio à travers un fonds privé, permettant aux distributeurs et producteurs de créer un fonds pour améliorer la production du bio et sa démocratisation envers la population. Ensuite, ces fonds seront redistribués à des bénéficiaires émergents dans les produits bios. Toutefois, selon les défenseurs des produits bio, cette mesure est insuffisante vu la demande grandissante de la population, ainsi qu’aux importantes marges bénéficiaires des grandes enseignes, rendant ces produits presque impossibles à consommer pour certains. Dans tous les cas, ce fond est déjà une initiative assez courageuse, mais en attendant les résultats, les consommateurs ne cessent de solliciter des produits bios auprès des distributeurs.

La consommation des bios boostés grâce aux multinationaux

Puisque les productions locales ne suffisent plus à satisfaire les demandes croissantes des consommateurs, ces derniers tournent vers les enseignes spécialisées en bio qui proposent des produits de qualité, bio et à prix raisonnable. C’est le cas des produits alimentaires bio de Bjorg Bonneterre et Compagnie, le numéro un en France et en Europe dans la distribution de produits variés issus du commerce équitable et en partenariat avec des entreprises et producteurs locaux. Toutefois, même avec ces entreprises, le bio n’atteint que la moitié de la population pour diverses raisons. Certes, on a constaté une certaine conscientisation en matière de consommation ces dernières décennies face aux scandales alimentaires. Néanmoins, certaines personnes n’arrivent pas à consommer bio quotidiennement, en occurrence les personnes actives qui ne disposent pas assez de temps pour sélectionner et acheter leurs aliments. Lire plus

Philosophez sur notre information !

Eco actus

  1. 22 Nov. 2017Wessanen se porte bien21